Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Le 13 janvier 2014, le géant du web Google a racheté l’entreprise californienne NEST Labs pour 3,2 milliards de dollars, une start-up spécialisée dans les « objets intelligents ». Ce rachat est la troisième plus importante acquisition de Google en termes d’investissement financier après celle du spécialiste de la publicité en ligne DoubleClick en 2008 et de la marque de téléphones Motorola en 2012.

 

Qui est NEST Labs ?

NEST Labs est une entreprise fondée en 2010, une start-up spécialisée en création d’objets connectés. Le secteur ciblé est plus précisément celui de la maison connectée.

Depuis 2011, Nest Labs fabrique et commercialise un thermostat intelligent, un appareil connecté qui permet d’enregistrer les habitudes des occupants d’une maison, d’un appartement, … : il est, entres autres, programmable et contrôlable à distance. Dernièrement, l’entreprise a lancé un détecteur de fumée intelligent capable de calculer le taux de C02 dans l’atmosphère. Des résultats bien sûr qui peuvent pêtre consultés à tout moment directement depuis un smartphone par exemple.

Nest Labs a été fondée par Tony Fadell, l’ingénieur qui a conçu l’iPod.

 

Les détails du rachat : Pourquoi Google rachète NEST Labs ?

Pourquoi Google, leader du web, s’est-il lancé dans cette fièvre acheteuse et surtout, pourquoi investir des sommes colossales dans un secteur si éloigné de son cœur de métier ?

Le marché des objets dits intelligents est en plein essor : une évolution qui n’a pas échappé à Google. En rachetant NEST Labs, le moteur de recherche assure sa position et surtout son entrée dans nos maisons. 

Google a d’ores et déjà déclaré qu’à travers ce rachat, il apporterait son soutien financier à NEST Labs de façon à ce que l’entreprise puisse étendre sa zone de commercialisation et toucher un plus grand nombre de pays parmi lesquels la France. Avant même ce rachat, Google s’était intéressé à la start-up en participant aux levées de fonds.

Ce n’est pas le premier investissement du géant du web sur le marché de la maison intelligente et des objets connectés puisque Google a également fait l’acquisition du spécialiste de la robotique Boston Dynamics ou encore du fabricant de turbines Makani Power.

Et qui dit « objets connectés » dit également « collecte de données clients et utilisateurs » … on peut donc imaginer la mine d’informations que ce marché représente pour le leader du net. 

 

Zoom sur les objets connectés

Le marché de la robotique et des objets connectés est un plein boom. Google, en permanence à l’affût des évolutions du web et révolutions technologiques, n’a pas loupé le coche et investit massivement dans ce nouveau secteur en pleine expansion.

 

Qu’est-ce que les objets connectés ?

Depuis quelques années, les objets connectés prennent d’assaut chacun des domaines de notre quotidien : sport, santé, alimentation, habillement, culture …. Ils sont de plus en plus nombreux. Si en 2009, près de 2,5 milliards d’objets étaient connectés, pour la plupart des ordinateurs et des smartphones, plusieurs études estiment que d’ici à 2020, plus de 30 milliards d’objets seront connectés.

Pour en savoir plus, Asdoria Web Agency vous invite à découvrir un précédent article du blog, disponible ici : Les objets connectés : qu’est-ce que c’est ?