Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Le brise-vent est utile dans les endroits où les vents soufflent fort. Il s’agit effectivement d’une barrière qui réduit l’effet du vent sur les cultures et les sols. Mais quelles sont les solutions possibles pour en créer ? Le Blog de Jardinage fait le tour des principales solutions qui s’offrent à vous !

 

  • Soyez attentif

Avant d’évoquer les différentes possibilités, il convient de remarquer qu’il est fortement déconseillé d’édifier un mur bloquant totalement le vent. À vrai dire, ce genre de brise-vent est incapable d’empêcher totalement les souffles. Vu que les obstacles sont contournés, une zone de tourbillons est automatiquement créée de sorte que le courant de l’air risque de s’intensifier dans un endroit quelconque du jardin. En général, cette zone se trouve deux fois supérieure à la hauteur du mur.

  • Les haies comme brise-vent

Les haies peuvent jouer efficacement le rôle d’un brise-vent. En effet, elles sont en mesure de créer une zone venteuse dans un espace de 10 fois supérieure à leur hauteur. Avec 1 m de haut donc, il est possible de protéger un espace de 10 mètres de long. Pour ce faire, diverses sortes de végétaux peuvent être utilisées. En général, l’idéal est d’opter pour des haies avec des plantes persistantes. Tel est par exemple le cas des conifères ou encore des feuillus. Cependant, il est nécessaire de montrer un peu de vigilance puisque les espèces denses comme les thuyas risquent d’engendrer une masse hermétique. La solution consiste donc à planter différents types de végétaux persistants. Le cas échéant, il est préférable d’y planter un arbuste à feuilles persistantes.

En ce qui concerne l’agencement de la haie, si vous optez pour une seule espèce, alors l’idéal est de faire un alignement. Par contre, si vous disposez d’assez d’espace, alors il est conseillé de créer plusieurs lignes de plantes. Ce type d’agencement permet notamment de ralentir encore plus le vent, mais aussi de varier la composition de la haie. En tout cas, notez qu’il est aussi possible de placer des arbustes persistants pour augmenter la capacité de brise de vent.

  • Les treillis et les claustras

Il n’est pas du tout difficile de trouver des matériaux permettant de créer soi-même son brise-vent. En effet, il existe un grand nombre de magasins qui proposent des panneaux bois. Quoi qu’il en soit, comme cité précédemment, notez toujours qu’il est important de ne pas mettre un obstacle plein. Il faut donc opter pour des modèles ajourés. Pour cela, vous avez le choix entre des plaques dotés de lames inclinées, lesquels peuvent d’ailleurs être réglés ou non. Aussi, il est possible de régler le souffle en fonction des besoins. Les modèles tressés, eux, assurent une bonne circulation d’une partie du vent. Enfin, les treillis sont idéals dans la mesure où ils servent pour faire pousser les plantes grimpantes, procurant ainsi un effet original au brise-vent.

  • Utiliser des clôtures habillées

Cette technique est plutôt réservée aux personnes qui disposent déjà d’une clôture sur place, c’est-à-dire dans leur jardin. Pour ce faire, il est tout simplement requis de l’habiller afin de réduire le souffle. On peut par exemple y faire pousser des plantes grimpantes ou encore y installer un brise-vue comme les brise-vues jardin/terrasse en toiles bâchées proposés par Baches-direct.com. De nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple utiliser des modèles rouleaux, lamelles ou encore canisses.

Pensez à consulter leur blog pour plus de renseignements.

Et vous quelle solution avez-vous adopté pour vous protéger du vent ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *