Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Vous n’avez pu passer au travers des différentes campagnes publicitaires visant à dénoncer les comportements dangereux au volant. Ce père de famille responsable qui explique à son petit garçon placé à l’arrière de la voiture qu’il ne peut pas quitter la route des yeux même pour regarder quelques secondes le dessin de son enfant … quand son portable sonne, attirant son attention et provocant ainsi un violent impact avec le véhicule stoppé devant lui.

Des campagnes bouleversantes, souvent hyper réalistes qui semblent, au fil des années, avoir provoqué des changements de comportements et permis des évolutions de mentalités chez les conducteurs français. Bien sûr, il reste (et restera toujours ?) des irréductibles amateurs de vitesse, des fous du volant qui ne fichent éperdument de savoir avec qui ils partagent le réseau routier de France.

Petit retour en arrière :

Le parc automobile français a littéralement explosé dans les années 60 et avec lui, le taux d’accidentalité routière. Alors que les premières mesures générales de limitation de vitesse, entre autres, apparaissent dans les années 1970, la France connaît de tristes records : en 1972, la mortalité culmine à plus de 18 000 morts ! Une vraie hécatombe routière.

Les mesures prises depuis –radars automatiques et radars fixes, contrôles réguliers, port de la ceinture de sécurité, aménagement des voies, …- ont permis de diviser par quatre ce chiffre morbide. Prochain pallier : passer en dessous de la barre des 3000 morts par an en 2015.

Rendez-vous dans 2 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *