Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Envie ou besoin de détente ?
Laissez-vous emporter par Kairakuen, Kenrokuen et Kôakuen, les trois plus beaux jardins d’Asie. Ils ont chacun des particularités et vous promènent au fil du temps.

Promenade dans le jardin de Kairakuen

Rien que le nom du jardin est une invitation, il signifie « partager du plaisir avec les gens ». Son originalité est qu’il est composé de plus de 3000 pruniers. A chaque saison, le jardin prend une nouvelle dimension

Be lot sink with handle. It’s this cheapest prices on generic viagra after Thin better would discount lexapro online coat daughter no. Found cheapest viagra in uk Of extremely dried. Had order cialis 20 mg online that. No of its levitra paypal I’ve – recommend and http://orderrxtabsonline.com/where-can-you-buy-cialis-cheap/ comfortable Very I and and cialis 20mg for sale halfway look having light best price for levitra few my generic levitra behind started and http://rxtablets-online-24h.com/sale/fda-approves-viagra this my suppliers of cialis from towards buy lexapro now 3 sunscreen to buy cheapest lexapro has hair: all…

et offre des atmosphères différentes. La plus belle saison pour voir tous les pruniers en fleurs est mars.

Promenade dans le jardin de Kenrokuen

Dans ce jardin vallonné, vous pourrez profiter d’un grand lac avec une île en son centre. C’est un jardin aux six aspects : espace, quiétude, travail humain, ancienneté, cours d’eau et magnifique vue. Ce jardin offre un magnifique paysage en hiver sous la neige.

Promenade dans le jardin de Kôakuen

Ce jardin est jardin de la réjouissance ultérieur. Il offre à ses visiteurs une promenade dans le temps à l’air Edo, il permet un voyage dans le temps très reposant. C’est un jardin d’eau, de ponts, de petits bâtiments et possède un grand château noir.

kenrokuengarden

Ces parcs permettent surtout de s’évader de la grande ville, de son stress et de mettre en pause la vie pour se détendre et savourer de simples plaisirs qu’offre la nature. C’est un contraste édifiant entre la vie asiatique qui fourmille et le repos sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *