Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Comprendre les engrais permet de bien les utiliser, ce qui est indispensable pour la bonne croissance de la plante. Dans cet article, nous allons parler du sujet afin de vous aider à comprendre et ainsi bien agir.

Pourquoi en utiliser ?

Depuis la nuit des temps, on cherche la solution qui pourrait venir en aide aux terres peu fertiles. Il s’avère qu’après maintes études, on a découvert que le potager a besoin d’éléments nutritifs qui vont venir équilibrer les sols et ainsi permettre aux semences de pousser de manière équilibrée. C’est donc à partir de cette conclusion que l’utilisation des engrais fut adoptée. On ajoute des engrais afin d’apporter les quantités de potassium, d’azote et autres minéraux qui ne sont pas renouvelés par le cycle naturel. Mais les engrais sont très variés et chacun d’entre eux exige une utilisation, bien dosée.

Le dosage de l’engrais

Savoir doser ses engrais reste plus important que le fait de savoir lequel utiliser, nous allons ici vous apprendre la règle du bon calcul pour un dosage d’engrais sans conséquences négatives pour l’environnement, mais aussi pour le potager. Cela parait simple mais prêtez-y toute votre attention, cette règle est indispensable, en effet un sol ayant reçu trop d’engrais risque de déborder et cela entraînera sa fuite vers les nappes ou cours d’eau. À l’inverse, un sol n’ayant pas reçu la quantité adaptée risque de décevoir celui qui l’a mis en place, car aucune pousse ne surgira. De quoi décourager !

Calculer la bonne quantité d’engrais

Tout d’abord, vous devrez connaître la quantité de produits qu’il vous faut. Vous obtiendrez ceci en calculant les m². L’autre chose à savoir

est la composition du produit ainsi que la nature exacte de ce dernier. Il existe un tableau qui définit le besoin d’engrais selon la plante, une fois que vous aurez étudié ce tableau, vous saurez comment établir le calcul, en général ce tableau se trouve dans tout emballage d’engrais. Dans ce tableau la lettre U définit les Kg par hectare, il ne vous restera plus qu’à diviser le nombre obtenu par 10 afin d’obtenir la quantité juste, en grammes à utiliser pour chaque m².

Vérifier la composition de l’engrais

Ce deuxième point et tout aussi important que celui décrit en haut et cela peu importe l’origine de l’engrais (végétale, animale ou industrielle). Il est important de savoir quel élément on va apporter au sol, ces informations figurent aussi, dans tout emballage, ce qui d’ailleurs est obligatoire. Pour vérifier le contenu, il faut donc se rapporter aux écrits sur les sacs à engrais. Sachant que chaque lettre, correspond à un nutriment précis N pour Azote, K pour Potassium, P pour Phosphore, Mg qui définit le Magnésium, S pour le Souffre et ainsi de suite. Le fabricant de l’engrais utilise le pourcentage comme mesure de la composition, c’est-à-dire,  » le sac contient, 5 % d’azote, 5% de potassium, etc. Donc grâce à cela vous connaissez maintenant la composition de votre achat.

En somme

On recherche sur le tableau en gardant à l’esprit ce que le sol contient déjà, je prends donc la quantité nécessaire en U puis je divise par 10, j’obtiens donc la quantité d’élément dont je vais avoir besoin pour le m², puis je multiplie par le nombre de m² que je dois nourrir. J’associe ma trouvaille au pourcentage d’élément écrit sur le sac et là, je suis donc face à la bonne quantité d’engrais que je dois utiliser.

Nous vous donnons ici la formule simplifiée :

(quantité d’engrais) / (pourcentage d’élément)

Les engrais et l’environnement

Malheureusement dans le cas où l’engrais et mal utilisé, il est possible d’obtenir des effets néfastes sur l’environnement, trop d’engrais tue la plante et lorsque l’ont l’emploi trop souvent, on risque carrément une stérilisation du sol le rendant infertile à jamais. Dans ce dernier cas, on note une dépendance, le sol ne fabrique plus ses éléments naturellement et il a constamment besoin d’engrais, ceci entraîne un cercle vicieux, plus le sol est pauvre en nutritifs essentiels, plus il a besoin d’absorber des engrais et cela fini par tuer sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *