Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

D’emblée, on tient à souligner que le bâchage n’est pas une manœuvre facile. Vu que cela requiert des techniques précises, le mieux est de faire appel à un couvreur professionnel. Sinon, on n’a pas vraiment besoin de consacrer un paragraphe entier aux raisons pour lesquelles on doit recourir au bâchage de sa toiture. Car on a déjà tous vu les dégâts des pluies torrentielles, des vents et d’autres aléas climatiques. Bâcher la toiture permet notamment de minimiser les coûts de réparation d’éventuels dégâts liés aux pires intempéries qui peuvent survenir dans sa région.

Quelle bâche protège le mieux la toiture ?

Tout d’abord, le PVC est sans conteste le meilleur matériau pour n’importe quelle bâche, notamment si c’est la résistance qu’on recherche. Le PVC résiste mieux que tout autre matériau aux intempéries, aux chocs et aux rayons UV. De plus, c’est aussi le matériau qui garantit le mieux l’imperméabilité de la bâche. Et c’est justement un point important dans la mesure où les humidités peuvent causer des dégâts supplémentaires à l’intérieur. Par ailleurs, la performance de la bâche en PVC est tributaire de son épaisseur. Car plus une bâche est lourde, plus elle est efficace. Concrètement, il faut qu’elle pèse tout au moins 400g/m2. De nombreuses enseignes et boutiques en ligne offrent même des bâches de 900g/m2. Bien évidemment, ces dernières coûtent plus cher mais on est plus tranquille avec une toiture bien protégée. Sinon, à la solidité de la bâche doit s’ajouter sa stabilité sur le toit. Entre autres, une bâche doit avoir des œillets métalliques disposées tous les 50 cm au minimum (Source : http://toiture.comprendrechoisir.com/comprendre/bache-de-toiture). Sinon, le bâchage se fait aussi pour les constructions extérieures, notamment la véranda et la pergola. Et au profit de vos magnifiques arbustes à fleurs (pinus marie bergeon,  lys et roses, ou hortensias paniculata vanille fraise), l’eau de pluie peut être recueillie si la bâche est équipée pour.

Le bâchage dans les situations d’urgence

Avant tout, quand on n’a pas de bâche de protection, il est nécessaire d’inspecter régulièrement sa toiture, notamment si elle est en tuiles. Certes, on peut le faire soi-même. Mais il est préférable de faire appel à un professionnel de la construction qui, lui, a de l’expérience. Cette expérience lui permet d’appréhender avec lucidité un éventuel danger qu’une toiture en mauvaise état ferait courir aux occupants de la maison. Sinon, en situation d’urgence, bâcher l’ossature de la toiture permet d’éviter que les dégâts ne s’aggravent. Alors même si, suite à de fortes pluies ou au passage d’un cyclone, une partie de la toiture est endommagée, on peut la bâcher en urgence, le temps qu’un couvreur professionnel vienne la remettre en bon état. Mais la prévention reste la meilleure solution. Et elle consiste à solidifier sa toiture et à la couvrir d’une bâche protectrice. Tout particulièrement la bâche de 900g/m2 est peut-être chère, mais le jeu en vaut la chandelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *