Warning: A non-numeric value encountered in /workspace/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Les jardins muraux sont de plus en plus prisés par la population. Ils permettent en effet d’embellir une façade ou de décorer une salle de séjour. Découvrez alors comment créer un muret végétalisé. Mais avant de nous tourner vers les détails techniques, il semble raisonnable de parler un peu des avantages de cette technique de plantation.

Les avantages de la possession d’un jardin mural

Posséder un muret végétalisé est bénéfique sur plusieurs points. Le fait de planter des espèces vertes permet d’assainir l’air chez soi étant donné les avantages procurés par la photosynthèse. De plus, cela règle automatiquement l’humidité et contribue au développement de la biodiversité. Ce qui semble aussi le plus intéressant c’est la possibilité de jouir d’une isolation phonique et thermique naturelle.

Comment créer un muret végétalisé ?

Maintenant, entrons dans les détails techniques de la construction. Pour commencer, sur un mur bien exposé à la lumière, collez une fine plaque de PVC. Notez que vous pouvez aussi utiliser ici une fine plaque de liège. Ensuite, placez dessus une première toile de feutrine épaisse. Continuez cette action et rajoutez un deuxième panneau de feutrine. Après tout cela, vous avez besoin de construire un quadrillage. Pour cela, vous pouvez utiliser des agrafes. Le travail consiste à inciser la partie supérieure de chaque quadrillage avec un cutter. Cette action ne doit toutefois pas dépasser la première couche de la feutrine. Maintenant, il vous reste à introduire le substrat dans la fente. Et quand cela a été fait, vous pouvez effectuer la mise en place des plantes.

Installation du système d’arrosage

La bonne pousse des plantes sur un muret végétalisé dépend largement de la qualité du système d’arrosage qui y est disponible. Il est donc important que celui-ci soit installé dans de bonnes conditions. Pour ce faire, placez en bas du mur un bac étanche qui contient déjà de l’eau. Il convient toutefois de remarquer qu’il est impératif d’utiliser un buller pour s’assurer d’une bonne oxygénation et pour prévenir les moisissures. Ensuite, reliez le bac à une conduite d’eau. Veillez également à ce que vous ayez installé un tuyau sur un côté et en haut du mur végétal. Le but est ici de créer un montage en forme d’une équerre. L’étape suivante consiste à percer sur le tuyau de petits trous qui permettront d’arroser les plantes. Pour cela, vous pouvez utiliser une petite perceuse dotée de mèche de petite taille.

Bon à savoir

Notez que pour pouvoir pousser normalement, une plante ne nécessite pas de la terre, mais plutôt d’une surface stable qui peut tenir efficacement ses racines. Il est aussi idéal que cette surface dispose d’une réserve d’eau et de sel minéraux suffisante. Cela permet en effet à la plantation de bénéficier d’une agréable photosynthèse.

Sachez aussi qu’un muret végétalisé, s’il est bien entretenu, contribue à l’abaissement de la température ambiante dans la maison de l’ordre de 15 °C. Cela est en particulier causé par la présence d’un coussin d’air qui sépare le mur végétal du mur et de la protection des plantes.

Afin de protéger vos plantes ou votre mur végétalisé, vous pouvez utiliser une bâche de protection. Elle garde vos plantes à l’abris du gel et autres dégradations.

Il existe aussi d’autres techniques qui permettent de construire un mur végétal. Parmi celles-ci, il y a la possibilité de démarrer la plantation à partir du sol. Cela nécessite cependant l’usage de plantes grimpantes telles que les clématites, les rosiers, le jasmin et bien d’autres encore. Dans ce cas, il est nécessaire de laisser les plantes courir sur un treillage. Certaines personnes utilisent même pour cela des végétaux à crampons comme le lierre et la vigne vierge. Notez que l’important est de suspendre les plantes sur les parois disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *