Warning: A non-numeric value encountered in /srv/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

En cas de tempête, les vents violents balayent tout sur leur passage et occasionnent des dégâts matériels, plus ou moins importants en fonction de la force des rafales. Une fois l’accalmie revenue, c’est l’heure du bilan : quelles sont les démarches à entreprendre ? Comment intervenir rapidement sans l’aide d’un professionnel ?

Après avoir vu ensemble comment réaliser les premières réparations d’urgence, voici quelques conseils pratiques pour intervenir en toute sécurité sans se mettre en danger.

 

 

1- Pendant la tempête

Les précautions à prendre pendant la tempête sont simples : il est formellement déconseillé car particulièrement dangereux d’intervenir dès lors que les rafales de vent ont commencé à se faire ressentir.

Chacun doit rester à l’abri dans un bâtiment réputé solide le temps de l’ouragan. Cette mesure semble être légitime et logique, pourtant, il n’est pas rare de faire état d’imprudence sous prétexte de vouloir anticiper quelques dégâts matériels. Si la tempête a fait l’objet d’un avis plusieurs jours en amont, il est possible  de prévoir et ainsi consolider ou encore protéger certains engins, matériels ou bâtisses. Mais uniquement en prévision. Une fois le vent levé, toute intervention est proscrite.

 

 

2- Interventions sécurisées après la tempête

Des réparations temporaires de première nécessité peuvent être réalisées en attendant la disponibilité des professionnels. Ces derniers sont généralement fortement sollicités dès la tempête passée.

Lorsque le calme revient, vous pouvez vous-même dresser un premier bilan et constater les dégâts provoqués. Faites le tour du propriétaire et évaluez les dommages : si vous observez la présence de tuiles envolées ou cassées, ou bien des premières traces de fuite, intervenez si possible de façon à stabiliser la zone et vous prémunir contre des dégâts plus importants. Cette réfection ne doit se faire qu’en  présence d’une seconde personne. Si vous n’êtes pas en mesure de la réaliser vous-même, sollicitez l’aide d’amis, de voisins, de collègues. Bien entendu, si les dégâts sont trop importants et menacent le bâtiment, la priorité est d’abandonner les lieux et de se mettre en sécurité chez des proches par exemple en attendant l’intervention des professionnels.

 

Enfin, dernière recommandation et non des moindres : ne planifiez pas des réparations si le vent s’est de nouveau levé ou bien si la pluie s’est mise à tomber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *