Le paillage, parfois aussi appelé mulching, procure de nombreux avantages. Ce procédé apparu dans les années 50 aux États-Unis améliore le sol du jardin et le rapproche du sol à l’état naturel. Si auparavant, les jardiniers utilisaient principalement de la paille, de nos jours, il existe une grande variété de matériaux pour pailler. Le blog de Jardinage dresse un état des lieux. 

  • Le paillage, définition

Le paillage est une technique qui consiste à couvrir le sol autour des plantes. Elle peut être effectuée presque n’importe où : dans les massifs de plantes vivaces, au pied des arbres, dans le potager. Certains l’appliquent même dans le verger ou encore au pied des arbustes. D’ailleurs, notez qu’il est aussi possible de pailler les plantes mises en pots. Le paillage a pour but de transformer le sol et de le rapprocher de l’état naturel. Pour cela, on le recouvre de matériaux, des écorces de pins par exemple. On met simplement ces dernières au pied des plantes que l’on veut pailler.

  • Paillage, à quoi sert-il ?

Le paillage sert à beaucoup de choses. Son adoption permet notamment de :

  • prévenir la propagation des mauvaises herbes dans votre jardin,
  • réduire les différences de températures du sol, cela favorise le développement des micro-organismes nécessaires à la préservation de la qualité de la terre,
  • favoriser la production de l’humus qui absorbe l’eau,
  • favoriser la rétention d’eau, ce qui permet de s’assurer de l’humidité du sol,
  • délimiter le jardin,
  • protéger le sol des intempéries, et donc, d’éviter le phénomène d’érosion,
  • donner au jardin un charme singulier,
  • préserver la propreté des légumes,
  • limiter les dégâts causés par les insectes de tout genre.

 

  • Quelques avantages du paillage

Le paillage présente un grand nombre d’avantages :

  • C’est un procédé complètement naturel
  • Il garde l’humidité du sol
  • Il rend le sol plus fertile
  • Il diminue les besoins en engrais
  • Il constitue une protection idéale des plantes pendant l’hiver
  • Il apporte des éléments nutritifs à la terre
  • Il retient la chaleur
  • Il protège les racines
  • Il isole les plantes des champignons pouvant les attaquer
  • Il améliore la structure du sol

Notez que le paillage offre encore plus de bienfaits, au-delà de ceux que l’on vient de citer.

  • Les matériaux de paillage

Le paillage peut être effectué avec une grande variété de matériaux, allant des feuilles mortes aux tontes de gazon. Sachez que le gravier, les galets, le sable, les cartons recyclables, les papiers de journaux et la pouzzolane, pour ne citer que ceux-là, peuvent aussi servir de paillis.

  • Le paillage avec la toile de paillage

En paillage, l’utilisation d’un film plastique offre une praticité énorme. En effet, celui-ci est plus facile à installer. En plus de cela, il s’agit d’une bâche tressée spécialement conçue pour protéger le sol et pour éviter les mauvaises herbes. Ce genre de produit est idéal pour recouvrir de grandes longueurs, la haie par exemple.

Rétroliens/Pings

  1. Jardin bio : comment pailler votre jardin potager ? - Blog de jardinage - […] Zoom sur le paillage […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *