Il existe une grande variété de fleurs. Saviez-vous que certaines variétés sont comestibles ? Et si vous profitiez de celles produites naturellement dans votre jardin pour accompagner certains plats ? Voilà une idée originale qui pourrait bien étonner vos invités ! Découvrez ici quelques exemples de fleurs comestibles, leurs intérêts, leurs techniques de plantation, sans oublier les précautions à prendre avant de les manger.

  • Le bégonia

Famille de plantes à fleurs et à feuillages décoratives largement variées, le bégonia est facile à cultiver. Avec ses pétales croquants, il peut accompagner les poissons. Certains l’utilisent aussi avec les coquillages et crustacés, alors que d’autres en font des salades ou encore pour réaliser du beurre aromatisé. Notez que le bégonia peut également être mis dans des beignets et dans les soupes. Concernant sa plantation, cette plante requiert une terre continuellement humide, d’où, il est nécessaire de l’arroser le plus souvent possible.

  • Le tournesol

Le tournesol est aussi une plante comestible. Cependant, seuls ses pétales, ses boutons floraux et ses graines grillées sont mangeables. Ceux-ci sont parfaits pour les salades. Les graines peuvent être mises dans des soupes. Pour le cultiver, le tournesol, baptisé « soleil », requiert un sol riche et bien meuble. Il s’adapte toutefois presque à tout type de terre, pauvre, sableux ou encore rocailleux.

  • La Marjolaine

Originaire du Bassin Méditerranéen, la marjolaine est connue depuis de nombreux siècles. Il s’agit d’une herbe aromatique faisant partie de la famille des Labiées. Elle fleurit du mois de mais jusqu’au mois de septembre. Cela dépend néanmoins des conditions climatiques. Vu qu’elle est beaucoup parfumée, on l’utilise pour aromatiser les boissons, les cocktails, les sirops, etc. Elle peut aussi accompagner les salades de fruits, les crudités ou encore les pizzas.

  • La violette

La violette figure parmi les plantes comestibles les plus privilégiées. D’ailleurs, elle pousse naturellement partout en France. Elle forme de jolies colonies dans les bois frais. Les fleurs de la violette sont idéales pour rehausser les plats, les salades ou les desserts. Les feuilles, elles, peuvent être consommées crues ou cuites, à la manière des autres légumes.

  • La rose

Fleur connue pour sa capacité décorative, la rose peut aussi être consommée. Ses pétales, ses boutons et ses fruits sont mangeables. Attention toutefois, car seules les feuilles de certains rosiers sont comestibles. En tout cas, cette fleur peut accompagner les salades et les soupes. Elle est facile à trouver et sa culture n’est pas trop critique. Le rosier peut en effet être planté sur n’importe quel sol, sauf les « extrêmes », c’est-à-dire, l’argile pure ou le sable pur.

  • D’autres espèces comestibles et quelques exemples de fleurs toxiques

Effectivement, il existe d’autres types de fleurs comestibles. Tel est par exemple le cas des primevères, de la pâquerette, du pavot ou encore de la tulipe. Quoi qu’il en soit, sachez qu’avant de les consommer, il est toujours nécessaire de s’informer. Certaines plantes sont toxiques. En voici des exemples : l’aconit paniculé, l’aconit tue-loup, l’aconit napel, la belladone, les euphorbes, l’iris, le laurier-rose, le narcisse, le sceau-de-Salomon odorant, le datura, le bouton d’or…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *