Ça fait un moment que Martine en parle. Elle a commencé par crayonner des croquis, puis arpenter les allées des magasins spécialisés et des jardineries, … elle trépignait depuis quelques mois déjà, attendant avec impatience la belle saison pour mettre en œuvre son nouveau projet. Son idée ? Aménager un jardin zen.

Quand elle m’a annoncé ça, je peux vous dire que j’ai eu quelques suées froides. Je voyais déjà ma pelouse remplie de statues bouddhistes, de gros éléphants et une mare pleine de carpes rouges au milieu du jardin. C’était sous-estimer les talents de décoratrices de Martine ! J’ai tendance à oublier qu’elle est bien plus douée que moi quant il s’agit d’associer les couleurs, les matières ou les formes ensemble pour créer un décor harmonieux.

En fait, elle a prévu de transformer un coin du jardin seulement pour y installer quelques éléments zen, mais par petites touches subtiles seulement. Pour l’instant, le projet de bassin n’est pas à l’ordre du jour, Martine préfère attendre de voir le résultat final.

Quoi qu’il en soit, j’ai été nommé maître d’œuvre du futur jardin zen … Martine m’a consulté pour les pans techniques, la faisabilité et les matériaux nécessaires. J’ai aussi, apparemment, été engagé pour réaliser les travaux …  Réquisitionné plutôt hein.

Par un beau week end de Juin, on a débuté le chantier : après avoir préalablement réuni tous les outils et matériaux nécessaires, nous avons défini l’ordre des travaux à effectuer.

1- repérer l’endroit

2– nettoyer le sol, dégager le terrain des éventuelles racines, pierres et enlever les mauvaises herbes afin d’obtenir un sol net, propre et parfaitement plat.

3- installer une toile de paillage : la toile de paillage est une bâche tressée conçue spécialement pour le jardin. Elle s’étend sur le sol et permet de limiter l’apparition de mauvaises herbes tout en laissant filtrer naturellement le terrain. La toile de paillage est généralement utilisée pour protéger une terrasse, créer de beaux parterres de fleurs bien propres et avant mise en place d’un gravier. Et c’est justement notre cas : Martine a choisi un joli gravier blanc à répandre sur une dizaine de mètres carrés. La toile de paillage va laisser filtrer les eaux de pluie, tout en faisant barrière aux mauvaises herbes qui pourraient venir envahir les gravillons.

C’est une solution pratique et économique, et très simple à installer. Nul besoin d’être jardinier ou paysagiste pour utiliser ce type de matériau. La toile de paillage pour jardin est à la portée de tous, vous verrez !

4- déverser les graviers et ratisser de façon homogène

C’est vrai que ces petits cailloux blancs changent complètement l’ambiance du jardin et octroient immédiatement ce petit côté zen que Martine recherche.

5- les plantes vertes et la décoration : pour cette étape là, je laisse le soin à Martine de choisir les variétés de plantes qui vont bien.

D’ailleurs, si j’arrive à me faire expliquer tout ce qu’elle a prévu en guise de végétation pour son espace zen, promis, je vous rédige un prochain article sur le sujet.

Ça vous dirait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *