L’automne est là, plus de doute possible. Gentleman, il avait laissé l’été indien prendre ses quartiers et se prolonger autant que possible pour notre plus grand plaisir, mais les bonnes choses ont une fin, et cet article marque la fin des belles journées.

 

Dommage d’ailleurs, puisque c’était l’occasion avec Martine de partir faire de longues et belles balades, à pied ou à vélo. Bon, vous n’êtes pas là pour me lire m’épancher sur la perte de l’été, n’est-ce pas ?

En fait, je voulais partager avec vous mes différents travaux extérieurs qui ont consisté à préparer le jardin avant l’installation définitive des jours froids et pluvieux d’octobre puis de novembre.

Plusieurs week-ends d’affilés, je me suis activé pour préparer, ranger, protéger, réparer, trier ce qui pouvait ou ce qui devait l’être.

Pourquoi cette étape est importante ?

Tout bonnement parce que vous tenez à vos affaires, à votre mobilier de jardin, à votre jardin. Et que vous avez envie, dès le retour du printemps, de pouvoir profiter de nouveau de tout ce confort extérieur. Je me trompe ? En tout cas, avec Martine, on était motivé. Puis surtout, ça nous permettait de profiter du beau temps !

 

Quoi qu’il en soit, voilà ce que je vous propose : je vais faire un résumé des travaux que l’on a effectué. Au menu, du jardinage, du bricolage, du rangement et un grand nettoyage !

 

 

Couvrir la piscine

On ne sait pas baigner tout l’été comme on l’aurait souhaité cette année, mais bon, pas le choix, là il faut la couvrir. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne fera pas de petit plongeon dedans avant 2015 maintenant, donc autant  protéger la piscine pour la retrouver niquel au printemps/été prochain. Je crois que je vous avais déjà parlé de notre petite piscine : pas de bassin olympique, juste de quoi se rafraîchir quand il fait vraiment très chaud.

Le problème, c’est qu’il faut ensuite vider l’eau puis nettoyer les parois, traiter, astiquer, bref du gros boulot.

On a préféré cette année opter pour la bâche de protection pour piscine : on a choisi le modèle avec filet d’écoulement central. Au milieu de la bâche, il y a une petite grille fine qui permet de filtrer les eaux de pluie sans laisser passer les feuilles, les branches, les insectes morts et autres résidus qui viennent ensuite pourrir dans l’eau du bassin.

 

bache piscine hors solLa bâche a une taille standard, mais vous pouvez aussi bien demander une découpe sur-mesure, ou des finitions particulières. Même chose pour les coloris, si jamais vous avez envie d’une couleur précise qui se marie avec celle de la piscine, ou de la maison.

 

 

Se débarasser des feuilles d’automne

Enlever les feuilles mortes qui flottent dans la piscine, c’est bien, mais ramasser toutes celels qui jonchent le sol du jardin, c’est mieux. Là, on ne peut plus accéder à la maison sans ramener sous nos semelles des dizaines de feuilles mortes dans l’entrée. Martine râle, ça lui donne du ménage supplémentaire dont elle se passerait bien.

Ce que je peux comprendre. Du coup, un dimanche, en revenant d’une randonnée, je me suis lancé la mission de ramasser les feuilles mortes tombées des arbres.

Et c’est là que je vous donne mon astuce de super jardinier : étendre au sol une bâche sur laquelle vous viendrez empiler votre tas de feuilles.

 

Quel intérêt ? Vous gagnez du temps et bossez proprement ! Une fois que le ramassage est terminé, vous n’avez plus qu’à rabattre les coins de la bâche pour former une espèce de petit baluchon rempli de feuilles. Baluchon que vous pouvez ensuite facilement transporter jusqu’à la déchetterie par exemple J

Pour les plus motivés, et ceux qui n’ont pas peur de s’équiper, vous pouvez aussi opter pour des sacs plastiques spécialement conçus pour transporter les déchets naturels.

 

Le mobilier de jardin

Il est loin le temps de grillades et apéros entre amis… Les petits-déjeuners sur la terrasse, les siestes sur un transat installé sous la pergola. Désormais, les températures ne permettent plus de rester dehors sous avoir les lèvres qui bleuissent ou presque. Bon, ok, j’exagère un peu, on n’en est pas encore là mais bon, tout ça pour dire que le mobilier de jardin ne va plus servir pendant de longs mois. Alors, comme Martine et moi venons en plus d’investir dans un salon de jardin complet – table et chaises, canapé et fauteuils tressés, table basse, transats – on a plutôt envie d’en prendre soin vu le prix total de la facture. Autant vous dire que ce salon de jardin doit pouvoir durer encore trente ans !

Juin - Illustration4 ColoEt pour ça, on a complété notre achat avec l’arme redoutable : les bâches de protection spéciales mobilier de jardin. Et oui, ça paraît bête dit comme ça, mais franchement, super invention que ces bâches découpées et parfaitement adaptées à nos éléments de jardin. Hop, y’a juste à enfiler la bâche sur la chaise, ou sur le canapé et c’est tout bon !

Évidemment, je le précise pas, mais au préalable, pensez à donner un coup d’éponge et d’eau savonneuse sur le tout. Pourquoi pas, si votre mobilier est en bois ou en fer forgé, bref une matière noble qui nécessite de l’entretien, pourquoi pas passer un produit anti rouille ou bien anti parasite.

 

Si vous aussi, vous avez un jardin, ces différentes missions devraient vous occuper un moment. Ne tardez pas trop en tout cas pour vous en occuper, sinon vous risquez de tomber sur un week-end pluvieux ou venté et là, forcément, c’est moins agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *