La lavande est une plante très parfumée et délicate. Elle rappelle incontestablement le midi, les cigales, et la douceur de vivre !

Suivant les régions où elle se trouvera, elle fleurira plus ou moins. En effet, si elle se trouve dans le Sud de la France elle aura plus de chance de croître et de se développer que dans le Nord, réputée trop humide, et de faire de jolis bouquets de fleurs. Comment l’entretenir ? Quels sont les bons gestes à adopter et à quel moment ? Le Blog de Jardinage vous livre quelques conseils. Vous avez de la lavande chez vous ou souhaitez en planter ? Suivez le guide ! 

La taille de la lavande sera utile et nécessaire pour lui permettre de conserver son aspect touffu et lui éviter l’apparition de branches sèches et décharnées qui partiront dans tous les sens. Celle-ci lui permettra aussi de ne pas trop s’étaler et se disperser et surtout de garder sa forme compacte.

Avant toute chose, il faut savoir que la lavande se taille en général à la fin de l’été, autour de fin août, lorsque la période de floraison est passée. Mais c’est aussi en fonction de l’ancienneté du plant de lavande. Plus la lavande est jeune et moins la coupe est utile et nécessaire. Seules les branches sans fleurs seront enlevées à la fin de la première floraison alors que lorsque le pied est plus âgé il sera important de tout tailler voire de couper les branches le plus bas possible. Cependant, il faudra élaguer seulement les branches avec des feuilles pour espérer voir de nouvelles pousses de lavande refleurir l’année suivante. Et pour ce faire on utilisera un simple sécateur.

Le seul problème avec ce type de plante, c’est qu’elle se transforme en bois dès qu’elle commence à vieillir et il est par conséquent très difficile de revoir ces petits arbustes refleurir un jour une fois que les parois de ces branches fleuries ont laissé la place aux cellules du bois.

De jeunes pousses ne pourront jamais se développer à nouveau dès que le bois sera mort et il s’avèrera donc inutile de s’obstiner à le tailler. On pourra penser à faire des greffes ou des boutures en ne prenant que les branches sans fleurs afin de donner une seconde chance à la plante de refleurir. Pour ce faire, il faudra planter ces boutures dans une terre riche en minéraux et les protéger au maximum des gelées- en les mettant sous une serre par exemple- même si cette plante peut résister à des températures inférieures à moins 10°.

Astuces : Les petits bourgeons de fleurs sur un vieil arbuste pourront être coupés et être placés dans de petits sacs pour parfumer nos armoires ou nos penderies comme le faisaient autrefois nos grands-mères.

Bel été à tous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *