Vous souhaitez réaliser des aménagements dans votre jardin ?

Vous aimeriez végétaliser un talus mais cherchez avant tout une solution pour maintenir le talus en place, sans que celui-ci ne s’effrite peu à peu au fil du temps ?

Le Blog de Jardinage vous propose des solutions pour retenir la terre de votre jardin. Suivez le guide !

  • Quelques précautions s’imposent

Les conseils qui suivent concernent des jardins avec talus à végétaliser : des monticules de terre que l’on souhaite aménager et transformer en petite bute fleurie.

Si votre talus est placé à proximité de votre habitation, si la terre menace de se déverser sur une partie habitable, ou bien si les dimensions du talus en question peuvent entraîner un éboulement, préférez vous adresser à un professionnel, un terrassier ou un expert de l’aménagement extérieur : celui-ci saura vous conseiller en fonction de la nature de vos sols, des besoins en fondation ou encore en système d’écoulement des eaux pluviales.

  • Plantes et végétaux

Certains types de végétations permettent de stabiliser un talus : des plantes généralement basses, aux racines denses et profondes, qui colonisent rapidement le terrain qu’on leur propose. C’est le cas des vivaces et des graminées qui, grâce à leurs racines traçantes, retiennent la terre, ou encore des petits arbustes aux racines drageonnantes comme le rosier rugueux, le framboisier ou encore le bambou.

Comment les mettre en terre ? Creusez à la verticale, quel que soit le degré de pente de votre talus puis plantez les végétaux choisis. Stabilisez la motte puis dessinez une sorte de cuvette autour de la plante pour retenir l’eau et arrosez doucement.

N’hésitez pas à planter une végétation dense, c’est-à-dire à rapprocher les plants entre eux plus que de raison.

Enfin, gardez à l’esprit que certains talus, lorsqu’ils sont de dimensions importantes, ne présentent pas les mêmes caractéristiques entre le haut et le bas de celui-ci : bien sûr, cela dépend aussi de l’exposition mais généralement, le haut est souvent plus sec, moins protégé des vents tandis que la base est plus humide, plus riche en minéraux. Tenez en compte dans le choix de vos végétaux et dans l’emplacement que vous allez leur attribuer sur le talus.

  • La bâche de plantation

Lorsque les végétaux sont jeunes et pas réellement bien implantés dans le sol, vous pouvez donner un coup de pouce supplémentaire en installant sur le talus une bâche dite de plantation. Ces bâches de plantation, appelées aussi toile de paillage, couvrent le sol et sont mises en place avant même de mettre en terre vos végétaux.

Où trouver ce type de matériel ? En jardinerie ou magasin spécialisé, ou bien sur internet où vous trouverez généralement de très bons rapports qualité/prix.

N’hésitez pas à nous solliciter en cas de besoin ! et bon jardinage  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *