Le type de bûches choisi pour alimenter le foyer a un impact sur la qualité de combustion et de chaleur dégagée par la cheminée.

Choisir son bois :

Pourquoi est-il important de ne pas brûler n’importe quel bois dans sa cheminée ?

Les bois dur tel que le chêne ou le hêtre produit de belles et grandes flammes et brûle plus longtemps que le bouleau, ou le tilleul par exemple qui sont des bois tendres.

En terme de sécurité, si votre cheminée est ouverte sur la pièce dans laquelle elle se trouve, il est recommandé d’utiliser des bûches d’arbres de la catégorie des feuillus plutôt que des résineux : vous évitez les crépitements et les projections de morceaux incandescents hors de la cheminée qui risqueraient d’embraser un tapis, un rideau, un canapé, …

Pour un feu produisant une chaleur élevée et une combustion longue durée, optez pour le hêtre, le frêne, le bois de charme ou encore l’acacia. Pour profiter de belles flammes avant tout, misez en priorité sur le hêtre ou le frêne. Si au contraire, vous souhaitez une durée de combustion courte, préférez le bois des arbres résineux ou les bois tendres tels que le sapin, le peuplier, le pin sylvestre ou encore le saule.

Attention au bois traité ! Il contient des substances nocives et toxiques qui se libèrent au moment de la combustion et présentent des risques pour la santé.

Stocker le bois :

Deux solutions pour stocker votre bois de chauffage :

  • Vous avez la possibilité de le rentrer à l’intérieur dans une pièce ou un abri à la fois sec et aéré, totalement à l’abri de la pluie : entassez vos bûches en veillant à laisser quelques aérations dans le tas afin de favoriser une bonne ventilation du bois et pensez à rehausser votre tas en le plaçant sur une palette par exemple, toujours dans le but de faciliter la ventilation.
  • Vous n’avez pas d’abri fermé mais simplement un débordement de toiture ou même pas : dans ce cas, entreposez-le en tas, toujours rehaussé sur une palette et avec quelques aérations, et choisissez une large bâche polyéthylène 80 g/m2, idéale pour une protection optimale contre les intempéries, une bâche spéciale bois ou encore une bâche camouflage.

 

Quelle que soit votre méthode de stockage, allez chercher vos bûches ou  achetez votre bois de chauffage de préférence en été.

Avec tous ces conseils, vous devriez sans nul doute profiter de bons feux de cheminée tout l’hiver !

2 Commentaires

  1. Les bases pour le chauffage au bois expliquées de manière simple et précise: très bon article. En espérant que cela pousse un peu plus de monde a franchir le cap, et a adopter ce mode de chauffage représentant de nombreux avantages.

    Réponse
  2. Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne Huillet

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *