• Pourquoi faire des conserves «maison»?

C’est une technique vieille comme le monde souvent utilisée par nos grands-parents lorsque le congélateur n’existait pas encore. C’est aussi et surtout l’une des meilleures solutions pour savourer tout au long de l’hiver des légumes du potager 100% sains et délicieux. En effet, cette méthode permet de conserver toutes les vitamines et le bon goût des légumes comme au premier jour.

Comment mettre en bocaux vos récoltes ? Le Blog de Jardinage vous explique comment procéder.

  • Comment faut-il procéder ?

Il faut savoir que la plupart des légumes se mettent en bocaux. Mais avant toute chose, il faudra veiller à la bonne hygiène de ces contenants en verre. En effet, ils devront être lavés parfaitement avec de l’eau très chaude et du savon et ils ne devront en aucun cas être essuyés mais simplement on les laissera sécher à l’air libre. Et pour renforcer cette hygiène, on les désinfectera en les «stérilisant» dans de l’eau bouillante en les plongeant dans une grande marmite ou une cocotte-minute pendant une heure environ : cette étape permet d’éliminer par la chaleur les éventuelles bactéries qui pourraient encore subsister dans les bocaux.

Vous avez ramasser vos fruits et légumes ? Ok, maintenant, l’étape suivante consiste à les «blanchir», c’est à dire à les faire cuire dans de l’eau bouillante quelques minutes pour les débarrasser des germes bactériens éventuels et on pourra alors les mettre en bocaux sans souci.

Une fois les bocaux remplis de légumes, il ne reste plus qu’à fermer le bocal de façon hermétique avec des joints en caoutchouc : une deuxième «stérilisation» est préconisée, en immergeant tous les bocaux un par un dans l’eau bouillante pendant plus d’une heure en général, même si cela dépend de la variété des légumes (pour les carottes par exemple il faudra presque deux heures de stérilisation tandis que pour les épinards il ne faudra que trois quart d’heure environ.)

Cette seconde stérilisation permet d’éliminer définitivement tous les microbes et autres bactéries qui demeureraient encore dans les légumes : de cette façon, on évite alors tout risque de maladie provoqué justement par le non respect de ces mesures d’hygiène et la prolifération des bactéries dans les conserves.

  • Que met-on dans les conserves et bocaux en verre ? 

Tous les légumes ne se conservent pas de la même façon. Certaines variétés se conservent dans une pincée de gros sel comme les carottes, les betteraves, les choux-fleurs ou les brocolis. Mais d’autres nécessitent plusieurs ingrédients en plus du sel. Les fonds d’artichauts ou les champignons ont besoin d’un jus de citron supplémentaire par exemple. Les légumes à ratatouille comme la courgette, l’aubergine ou le poivron une fois cuits peuvent être recouverts d’huile avec des herbes aromatiques comme le thym, le basilic ou le laurier et se garder plusieurs mois après avoir été stérilisés.

Par contre, les cornichons n’ont pas besoin d’être stérilisés pour être conservés une année à température ambiante. En effet, on aura juste besoin de gros sel et de vinaigre blanc.Une fois brossés et coupés en deux, on les laissera trempés dans le gros sel une nuit entière et on pourra les mettre dans un bocal et les recouvrir de vinaigre blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *