La répression routière n’a jamais été si présente.

Depuis plusieurs mois, on ne parle (et on ne vous parle) que de ça : le gouvernement a décidé de mettre le grappin sur les routes de France. Dans sa ligne de mire, les limitations de vitesse en vigueur sur les autoroutes et les routes du réseau secondaire de l’hexagone. La proposition de réforme, issue du rapport public du Conseil National de la Sécurité Routière, prévoit de diminuer de 10km/h les vitesses de circulation autorisées, passant ainsi de 130 à 120km/h sur autoroute et 90 à 80km/H sur routes nationales et départementales.

Parallèlement à cette réforme, d’ores et déjà à l’état de test dans certains départements, l’Etat a souhaité revoir, renouveler et agrandir son parc de radars. Ainsi, des radars nouvelle génération vont venir grossir le rang de « l’armement » routier déjà actif.

Et la pédagogie dans tout ça ?

Peut-on croire aux vertus pédagogiques de tous ces dispositifs répressifs mis en place ? Les automobilistes français vont-ils en tirer les leçons qui s’imposent à savoir adopter une conduite sûre et responsable en respectant les règles du Code de la Route ?

Ou bien vont-ils adopter une nouvelle conduite qui consistera à freiner puis accélérer à tout bout de champ dès que la menace du radar est hors de vue ? qui consistera à développer une psychose de la route ?

Dans ce cadre, notre conduite sera-t-elle plus sûre ?

Quoi qu’il en soit, la grogne monte de tous les côtés, perceptible du côté des associations d’automobilistes, mais aussi des fédérations de motards.

Et vous,quel est votre sentiment vis à vis de toutes ces mesures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *