Les rumeurs vont bon train. Il se murmure que la réforme sur les limitations de vitesse sur autoroutes et routes secondaires serait en fait une preuve nouvelle du lobby autoroutier en France.

La mesure aurait ainsi été soufflée par des groupes de pression influents auprès (voir infiltrés !) du Conseil National de la Sécurité Routière, conseil qui rappelons-le, a ses entrées au gouvernement !

Des hypothèses pour le moins osées, il est vrai, mais que vous avez pu voir ou lire dans la presse écrite ou la presse en ligne.

Sur le Blog Limite-Vitesse, nous n’affirmons pas détenir la vérité mais simplement relater les faits.

Un lobby autoroutier donc. Quels sont les arguments qui pourraient veni étayer cette supputation ?

En fait, le raccourci est simple : les détracteurs (ou fondateurs de la rumeur) ont simplement imaginé à qui profitait la réforme de limitation de vitesse.

Ils sont ainsi parti du principe que la baisse de vitesse de circulation autorisée allait certainement dissuader les automobilistes de choisir le réseau des routes secondaires pour circuler sur le territoire. En effet, les routes secondaires, jusque là autorisées à 90km/h, seront réglementées à 80km/h. Pour traverser la France et se rendre d’un point A vers un point B, pour peu que ces deux points soient séparés de plusieurs centaines de kilomètres et donc plusieurs heures de route, les automobilistes choisiront le moyen le plus rapide pour s’y rendre.

Et quelle est la solution la plus rapide pour circuler de nos jours en France hors milieu urbain ? L’autoroute bien sûr ! Même si elle est également concernée par la réforme à venir, elle reste le meilleur moyen de se rendre dans les meilleurs délais à sa destination éloignée….

Et vous, que pensez-vous de ce raisonnement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *