L’hiver, le gel et le froid sont les principaux ennemis de vos plantes exotiques : peu habituées à ces températures anormalement basses pour elles, il est important de leur fournir les défenses essentielles pendant la longue période hivernale. Nous allons voir ici quelles sont les méthodes utilisées et comment procéder pour pouvoir les conserver jusqu’au printemps suivant.

Votre terrasse est joliment décorée de plantes en pot exotiques ? Votre jardin recèle de petites pépites venues d’ailleurs ? Prenez garde ! Winter is coming* et vos plantes risquent de ne pas apprécier ces conditions de vie difficiles, inhabituelles. Comment les protéger ? Comment les aider à survivre pendant ces quelques mois rudes ? Le Blog de Jardinage vous dit tout !

La survie de ces plantes dépendra de la protection que vous leur aurez fourni face aux gelées précoces qui arrivent parfois dès le mois d’octobre ou novembre dans nos régions. Pour ce faire, il faudra tout d’abord veiller à rentrer les plus fragiles comme l’orchidée par exemple, dès que la température atteint les 10 degrés celsius. Si vous avez une véranda, celle-ci s’y sentira parfaitement à son aise.

D’autres plantes, comme le laurier-rose ou le mimosa, seront entreposées dans un endroit frais et aéré entre 10 et 12 degrés avec un maximum de lumière pour éviter leur dessèchement et leur flétrissement.

Quant aux petits arbustes exotiques, comme l’oranger ou le citronnier par exemple, ils devront être rentrés à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement et conservés à une température entre 15 et 20 degrés celsius, pas plus, pour ne pas les dessécher et les abîmer.

Faites également attention à ne pas les exposer trop près d’une source de chaleur, sinon cela pourrait leur être fatal !

Certains arbres exotiques, comme le bananier ou le palmier par exemple, pourront passer tout l’hiver dehors, mais il faudra leur assurer par ailleurs une protection efficace.

La solution du voile d’hivernage et autres techniques

Un « voile d’hivernage » pourra être déposé sur certaines plantes, notamment sur vos plantes fragiles qui ne peuvent être placées à l’abri, dans votre logement, sous une véranda ou une serre. Cette protection est d’autant plus recommandée si vous résidez dans une région aux hivers plutôt froids. Qu’est-ce que c’est exactement que le voile d’hivernage ? C’est une sorte de tissu très léger, une petite bâche perméable à l’air et à l’eau qui laisse passer la lumière et évite la déshydratation des plantations. Les plantes peuvent ainsi respirer et recevoir suffisamment d’humidité. On le trouve en jardinerie ou en ligne sur des sites spécialisés, généralement sous forme de rouleau et il est facile à poser. On peut le découper aisément suivant la longueur souhaitée. On peut aussi trouver des housses de ce même tissu prêtes à poser, dont certaines avec des ouvertures qui favoriseront l’aération et l’ensoleillement des arbustes pendant la journée.

Une fois posée, cette housse restera tout l’hiver et pourra même être réutilisée l’hiver suivant.

Une autre technique très utilisée et conseillée est celle du « buttage ». Celle-ci consiste à accumuler la terre sous forme de « butte » autour des pieds des plantes ou des arbustes pour les protéger du gel et favoriser le réchauffement des racines et le ruissellement de l’eau tout au long de ceux-ci.

Enfin, le « paillage » qui consiste à recouvrir le sol de feuilles mortes ou de tontes de gazon, peut aussi faire office de protection efficace contre ce froid glacial.

 

(* L’hiver arrive)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *