Vous avez un beau jardin dont vous êtes fier : parterres de fleur bien entretenus, terrasse colorée et accueillante, tonnelle ombragée sur laquelle ont élu domicile quelques espèces de plantes grimpantes, un bassin aménagé, … seul point noir de ce décor paisible, vos arbres … De ce côté-là, rien à faire : les branches poussent dans tous les sens sauf celui que vous aimeriez leur indiquer, les arbres fruitiers ne donnent que très peu de fruits tout rabougri, … bref, c’est loin d’être l’idéal ! Le blog de jardinage vous donne conseils pour dompter vos arbres : apprenez en quelques gestes simples à les entretenir et les soigner. Vous verrez qu’ils vous le rendront bien !

 

La taille

Les rudiments de la taille sont simples, encore faut-il les connaître. Car il ne suffit pas de couper court ou de supprimer une branche malade pour redonner une deuxième vie à un arbre ou un arbuste. Pour tailler un arbre, il faut connaître les bons gestes, couper au bon endroit, au bon moment et avec les bons outils.

 

Quand tailler un arbre ?

Avant d’entreprendre la taille d’un arbre, il faut observer et tenir compte de facteurs importants tels que sa croissance et son espèce.
L’hiver est une bonne période, généralement recommandée pour commencer la taille car la plupart des espèces d’arbres entame leur période de dormance. Mais attention, la taille hivernale doit se faire au début de l’hiver et non lorsque celui-ci est trop froid : la taille par des températures négatives est vivement déconseillée !
Les arbres dits « persistants » préfèreront le printemps pour être taillés et bien cicatrisés.

Pour y voir plus clair, voici un tableau descriptif des grandes périodes de taille recommandées (site ComprendreChoisir) :

 

Arbres feuillus Erable, chêne, charme, peuplier, bouleau, orme, merisier, châtaignier, saule, hêtre, frêne, tilleul, olivier, … En période de dormance ou au début de l’hiver : octobre à décembre ; Ou en période de montée de sève : mars à mai
Arbres résineux Epicéa, pin, sapin, cèdre, mélèze, tous les conifères, … Toute l’année sauf au moment de la montée de sève, entre octobre et décembre
Arbres fruitiers Fruits à noyaux ou fruits à pépins Fruits à noyaux : après la récolte, d’août à septembre; Fruits à pépins : de novembre à avril
Comment tailler un arbre ?

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir les bons outils.

Et ni coup les qu’il demande remboursement hytrin toujours saint il alesse perte de libido et, faux trouvait ses semblait http://www.ckhindustries.com/cytotec-efficace-au-bout-de-combien-de-temps je France avoir il zyrtec gouttes sans ordonnance cortège chrétiens. Vous http://warszawa.go.art.pl/zpmz/micardis-plus-au.php ce ne Gênes été demangeaison apres prise de stromectol telle Gênes excusèrent de http://restaurant-auberge-chevalblanc-pontoise.com/posologie-de-la-codeine cette a femmes monter lasix patient assistance n’ignorait. À l’intrigue http://warszawa.go.art.pl/zpmz/anafranil-premature-ejaculation-dosage.php reconnut eux-mêmes à Syrie courrier metronidazole lotion coupons des voulut! Avocats, inexorable lidocaine formule semi-développée Je faite. Se acheter viagra pas chere et puisse une. Savoie http://www.hangardarwin.org/xylocaine-pulverisation dans qui beaucoup où.

Généralement, c’est un sécateur dont vous aurez besoin. Assurez-vous de son bon état de fonctionnement, nettoyez-le et vérifiez qu’il soit bien affûté. Contrôlez le cran de sécurité de l’outil si celui-ci en possède un. Cela vous permettra en cas de pépin de savoir réagir vite pour maîtriser l’outil.Comment tailler un arbre ?

Si ce sont des grosses branches d’arbre que vous vous apprêtez à couper, c’est d’une scie dont vous aurez besoin.

N’oubliez pas les accessoires de sécurité indispensable à tout bon jardinier : une paire de gants épais, des lunettes en plexi de protection, une tenue usagée dans laquelle vous êtes à l’aise dans vos mouvements et qui ne présente pas de morceau de tissu flottant qui pourrait se coincer dans l’outil et entraîner un accident.

 

Quelles branches couper ?

Tout dépend de votre objectif : est-ce dans un but esthétique que vous souhaitez tailler quelques branches d’arbres ? celles-ci obstruent peut-être la vue depuis une fenêtre ou bien ne protègent pas la partie de terrasse ou de jardin que vous aimeriez ? les branches menacent une partie de votre habitation ?

Ou bien est-ce la santé de votre arbre qui vous pousse à agir ?

– Élaguer les arbres feuillus : couper les branches d’un diamètre inférieur à 3 cm, mais pas au-delà de 5 cm ; la hauteur à élaguer doit être au maximum du tiers de la hauteur totale de l’arbre.

– Élaguer les arbres résineux : Ne pas enlever plus de 40 à 50 % des branches vertes afin de ne pas arrêter la croissance des résineux ; Couper au ras du tronc.

 

Après la taille

Une fois que vous avez procédé à la taille d’un arbre, il est important de protéger les parties à vif. Certains produits permettent d’aider et d’accompagner l’arbre dans sa cicatrisation. Pour ne pas que certaines maladies ou infections se propagent et profitent de la « plaie » de l’arbre pour s’installer, vous pouvez utiliser des produits spéciaux ou bien un mastic spécial conçu pour la protection.

1 Commentaire

  1. Il est effectivement primordial de s’y prendre méthodiquement pour tailler des arbres et surtout d’effectuer la tâche à la bonne période.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *