Plutôt caractériel cet été 2014, c’est le moins que l’on puisse dire. La saison a décidé de jouer les rebelles et d’envoyer balader les bonnes vieilles habitudes. Résultat, au lieu de profiter de chaudes et belles journées estivales, on alterne entre pluie, canicule, vent et températures en dessous de la normale. Sans parler des orages et de la grêle qui a fait des ravages dans plusieurs régions.

Je peux vous garantir que les professionnels du bâtiment et autres professions intervenant en extérieur se seraient bien passés de telles conditions météorologiques aussi aléatoires ! Les prévisions de pluie ou d’orage obligent par exemple à redoubler d’efforts pour garder au sec matériel et équipements stockés en extérieur.

Difficile de rivaliser avec les caprices du ciel, évidemment, mais moi, j’ai ma méthode pour protéger mes chantiers des aléas de la météo.

L’été est une saison propice aux chantiers en tout genre : installation de piscines creusées, construction de murets ou mise en place de clôtures et grillages, ravalement de façades, rénovation des toitures, réalisation d’un garage ou d’une extension sur l’habitation initiale, … les travaux ne manquent pas. En temps normal, l’inconvénient premier est de savoir protéger les hommes et le matériel des grosses chaleurs. On aménage alors les journées de travail en fonction. Mais cette année, je dois le reconnaître, notre principale préoccupation est de protéger les chantiers et travaux en cours des risques de gros orages.

Pour cela, la méthode est simple : il convient de prévoir un nombre suffisant de bâches étanches de protection.

Pourquoi installer des bâches ?

La bâche, lorsqu’elle est choisie avec soin, constitue une protection étanche et parfaitement résistante face aux conditions climatiques extérieures.

Choisissez la 100% imperméable, de préférence en PVC ou densité importante pour pouvoir résister aux déchirures et coups de vent.

Pensez aussi à sélectionner une bâche traitée pour résister durablement aux expositions extérieures répétées et aux attaques des rayons UV.

Enfin, optez pour une bâche facile d’entretien, souple et facile à manier. Je vous conseille de jeter un coup d’œil sur ce site spécialisé sur lequel vous trouverez un large choix de bâches tout usage www.baches-direct-pro.com

 

Comment installer vos bâches pour protéger un chantier ?

Je vous conseille de choisir des bâches avec finitions spéciales : des bâches sur lesquelles sont disposés sur tout le pourtour des œillets métalliques. Ces œillets vous permettent d’utiliser un cordage, un sandow ou tout autre type d’attache suffisamment résistant. Une fois passée dans l’œillet, l’attache offre la possibilité d’accrocher efficacement la bâche de protection à un support type grillage, engins ou machines de chantier, remorques, … Sans ces œillets, il vous faudra utiliser des charges lourdes déposées sur la bâche pour éviter que celle-ci ne s’envole. Cette solution fonctionne, évidemment, mais n’est pas optimale et surtout, côté sécurité, c’est pas le top !

 

La bâche peut présenter une prise au vent non négligeable : or, en cas d’arrachage, la bâche constitue un danger pour les automobilistes par exemple. Bref, je vous recommande d’amarrer suffisamment solidement votre protection à son support et de vérifier plutôt deux fois qu’une !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *