Si je vous dis « nouvelle lubie, chants des oiseaux et nichoir de luxe »,  vous pensez à ? A une volière, bien sûr ! Ça fait plusieurs semaines que je voulais vous parler de cette dernière création qui a rejoint depuis peu le jardin. Il y a quelques weekends de cela, Martine et moi nous sommes lancés dans la construction d’une belle et grande volière de 8m² !

Faut dire que dans la maison, dans leur petite cage, les oiseaux commençaient à se sentir à l’étroit et finalement, on s’est dit que fabriquer nous même un bel endroit pour les accueillir était dans nos cordes. Comme d’habitude, un peu d’imagination ,de l’huile de coude et quelques recherches sur internet suffisent à nous convaincre que l’on peut tout faire soi-même ou presque ! Bien sûr, nous aurions pu acheter une volière en magasin spécialisé. Une cage toute faire, prête à accueillir directement ses petits pensionnaires. Mais les prix sont tout de même élevés, il faut dire ce qui est, et puis nous avons dans l’idée d’agrandir la famille des petits canaris et diamants que nous avons déjà. Alors on a voulu voir grand, et imaginer un vrai et grand espace dédié à leur confort. Oui, nous sommes généreux et on les aime ces petites bêtes 🙂

Bref, les étapes de construction d’une volière, ça vous dit ? Je vous montre le résultat en photo en fin d’article, promis.

  • Etape préliminaire : définir le projet

Alors, avant toute chose, évidemment, on définit les besoins, la place disponible, le lieu d’installation, etc etc. Il s’agit de fabriquer une volière conforme à vos attentes, adaptée à votre logement et jardin. Vous pouvez l’installer à l’extérieur, ou bien dans une véranda par exemple ou sur un balcon. En fonction, cela détermine certainement les dimensions maximales possibles et envisageables.

Ensuite, tout dépend du nombre d’oiseaux que vous avez (une trentaine pour nous !), et de leur taille respective. Est-ce qu’ils sont actifs ? De quel espace ont-ils besoin pour s’épanouir ? De quelle exposition ont-ils besoin ?

Et enfin, bien sûr, il y a aussi une question de budget : combien souhaitez-vous dépenser en matériaux ?

Ensuite, vous pouvez réaliser un croquis de la volière, comme le plan que nous avons réalisé : indiquez les dimensions, n’oubliez pas les ouvertures pour accéder à l’intérieur de la volière et pouvoir la nettoyer facilement. Au besoin, inspirez-vous de notre propre croquis 🙂

  • Ce qu’il faut prévoir :

La volière ne peut pas être installée n’importe où car ses petits occupants ont besoin d’être protégés du vent, des courants d’air ou à l’inverse d’une exposition trop longue et intense à des températures élevées.  Ou bien, si vous n’avez pas la possibilité de choisir une zone protégée, il faudra prévoir de quoi isoler l’ensemble pour offrir de parfaites conditions de vie aux oiseaux, avec des bâches épaisses, étanches et indéchirables, ou de la laine de roche, ou autres matériaux permettant de renforcer l’ensemble de la structure et faire en sorte qu’elle propose une température ambiante correcte.

Dans un prochain article, on abordera ensemble la liste complète des matériaux que l’on a utilisé, et les étapes de fabrication complètes. Enfin, j’ajouterai des images pour illustrer notre réalisation 🙂 en espérant que cela vous inspire pour vos propres constructions ! En attendant, vous pouvez d’ores et déjà consulter notre plan et commencer à rassembler vos outils ! Sur ce, à tantôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *